Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 juillet 2012 3 04 /07 /juillet /2012 17:26

Cà y est Pilogue est allé démoter 5 ou 6 titres avec ses acolytes. pour aller enregistrer il fallait déjà être capable d'escalader çà

 

04-0031.JPG

Un méga tapis roulant, méga en panne!

 

En haut il y avait un gars avec tout plein de boutons

04-0033.JPG

Là il lance la vitesse exponentielle facteur 4 comme dans Star Trek.

 

04-0034.JPG

                                                                          Olivier penche du côté où il va tomber!

 

04-0035.JPG

   Marcel tente de séduire son partenaire bassiste en exhibant chaîne en or qui brille et regard du même métal...

 

04-0037.JPG

                                                  le parfait nécessaire de l'ingéson moderne, tout minutieusement rangé...

 

04-0036.JPG

olé! le fameux torero marcello fait les backings vocals en moins de temps qu'il n'en fallait à El Cordobès pour porter l'estocade

 

04-0038.JPG

                                                                              Placid et Muzo au pays du blues

 

04-0040.JPG

Grâce à un accélérateur de blue note à la pointe de la technologie(ci-dessus), nous avons pu isoler le boson de blues après l'explosion d'un accord de mi.

 

Alors pour l'instant çà misque, mais dès que possible on mettra çà en écoute

 

A bientôt

Partager cet article
Repost0
22 mars 2010 1 22 /03 /mars /2010 00:00
Tout d'abord un avis de décès; le concert du 24 avril de Pilogue est annulé pour cause d'annulation.
Je vous présente toutes mes confuses et vous donne rendez-vous ultérieurement....

nicowaynetoussaint1147.jpg
Nico Wayne Toussaint, vous ne le connaissez pas et vous avez bien tort. D'abord parcequ'il est originaire de Toulon, ensuite parce qu'il donne dans le blues depuis pas mal de temps et avec grand talent.
La preuve ici


Voici le lien du myspace link

Son site très complet  link  sur lequel vous pourrez écouter des extraits de ses différents albums.

Attention il sera en concert à Brignoles le vendredi 06 août dans le cadre du Festival de Jazz qui m'avait invité avec Pilogue en 1998 (première partie de Taj mahal) et avec Blues Time en 2001 avec Eugène Hidaway Bridges (merci à François).
Malheureusement je serai en tournée familiale en Bretagne et ne pourrais y être mais je ne saurais trop vous conseiller de programmer votre soirée si vous êtes dans le coin.
Le site du Festival link

Maintenant un peu de pédagogie avec la traduction d'un article de Mr Abbersold

Les Solos par Jamey Aebersold

Traduction et italiques Pilogue

 

1.Ne vous perdez pas. Si vous vous perdez écoutez la section rythmique. Le batteur donne souvent un petit coup de crash au début d'une nouvelle section. Si vous jouez une note qui n'était pas voulue, déplacez-là d'un demi-ton en plus ou en moins et vous serez probablement de nouveau dans la gamme ou l'accord. Souvenez-vous, la musique jazz se développe habituellement en phrases de 2, 4 ou 8 mesures; Vous n'êtes jamais bien loin du début d'une nouvelle phrase.

Si vous travaillez sur un blues de 12 mesures, guettez les I,IV et V ainsi que les éventuels turn around joués par le bassiste.

 

 

2. Jouez les notes voulues. Ceci veut dire en fait jouez les notes que vous entendez dans votre tête, les notes que vous chanteriez. Avoir les gammes et les accords en face de vous sur un morceau de papier est simplement un guide. Ils ne vous offrent pas la musique qui va être réellement jouée. Ceci doit venir de votre imagination; si vous avez mémorisé les gammes, les accords et les progressions cela donnera du courage à votre imagination et vous permettra de travailler à partir d'une base plus spontanée. Cela vous permet de prendre des risques, diminue la peur. Moins vous regarderez votre partoche ou votre grille et mieux vous jouerz, çà c'est clair.

 

 

3. L'usage de REPETITIONS et de SEQUENCES est naturelle en musique. On en trouve dans tous les styles et types de musique. L'improvisateur novice pense souvent que s'il répète une idée, tout le monde sait qu'il va la répéter, alors pourquoi le faire, de plus ce n'est pas gratifiant pour l'Ego ainsi il ne les joue pas.

ERREUR! L'auditeur a besoin d'entendre quelques répétitions et séquences car il ne peut retenir tout ce que vous jouez. Répétitions et Séquences sont la glue qui lie les solos entre eux. Le nombre de répétitions habituel dépend de vous, mais la moyenne est de 2 ou 3 et ensuite votre esprit décide quand répéter et/ou quand utiliser une séquence. C'est une part de la manière dont nous entendons la musique jouée par les autres. Un bon solo de blues, surtout s'il est long (deux ou trois grilles) doit absolument faire appel aux répétitions et séquences. Faites jouer votre imagination en travaillant d'abord à fond sur chacune des 5 positions et testez des mélodies simples dont vous ne variez qu'une note au début en suivant la grille (souligner fond, tierce ou septième selon le cas). Vous pouvez même répéter une seule et même note si vous la faites « vivre » suffisemment (bend, vibrato,dynamique...).Si vous n'êtes pas véloce ou pas à l'aise cherchez l'émotion de la note juste et ne faite pas de complexes quand au débit que vous pouvez fournir. On connait tous des bavards impénitents...

 

Et pour finir et vous donner la patate, une magnifique vidéo  de 1966 de Etta James



Respect pour une de mes artistes favorites...
A plus


Partager cet article
Repost0
15 mars 2010 1 15 /03 /mars /2010 21:22

CiscoHerzhaft.JPG
Si vous ne connaissez pas Cisco Herzhaft et que vous aimez le blues acoustique et le finger picking réparez vite cette triste lacune en allant sur le myspace de ce grand monsieur, frère de Gérard, auteur deBlues-encyclo.jpg la Grande Encyclopédie du blues, ouvrage indispensable.

J'ai eu la chance de partager la scène avec lui bluestimes_ciscoherzaft.jpglors d'une Nuit du blues organisée par Charlie Free à Vitrolles et c'est un bon souvenir.
Et encore merci à David de Peppermint Blues pour la photo.
Pour Cisco direction son myspace pour la musique link
Vous verrez que le bonhomme tourne et qu'il ne fait pas semblant!
Pour sa bio bien remplie et détaillée ici link




Un peu de culture rock avec Franck Zappa

frank-zappa.jpg
Les dingues de Los Angeles
 
  •  

    TM, ®, Copyright © 2005 Piero Scaruffi All rights reserved. trad, liens et commentaires éventuels Pilogue

  •  

     

  • Le génie suprême de la contre culture était le compositeur, arrangeur, allumé et bouffon Frank Zappa. Il était plus qu'un compositeur brillant et prolifique. Il était une sorte nouvelle de compositeur, qui n'avait aucune barrière de style: il reliait le rock, la pop, le rythm and blues le jazz et la musique classique. Il connaissait les règles de l'harmonie: il jouait ce qui avait du sens pour lui et pas pour l'époque. Zappa a co-inventé le concept-album (il a même réalisé un double album quand la plupart des musiciens de rock produisaient à peine leurs premiers 33 tours) , l'opéra-rock, le rock progressif. Il fut le premier musicien de rock à utiliser consciemment le studio d'enregistrement comme un instrument. Il n'utilisait pas seulement le groupe ou l'orchestre comme un ensemble d'instruments. Dans une veine post-moderne, Zappa composa de la musique en utilisant des fragments musicaux inspirés de musiques pré-existantes: son unité de composition n'était pas un son mais un son organisé, que l'auditeur pouvait rapprocher d'un genre existant. Et il ne faisait pas de distinction entre des pubs tv, du doo-wop, du music-hall, du ballet classique, de l'improvisation jazz ou de la musique dissonnante. Encyclopédie musicale faite homme, Zappa parvenait à exceller dans chacun de ces genres. Il aurait pu être un géant dans chacun d'eux.

  • FrankZappa.jpg

     

    •  

    • Pour le meilleur et pour le pire, son être musical comprenait un aspect bizarre: une passion pour les paroles satiriques. Il a toujours paru préférer porter les habits du clown que réécrire l'histoire de la musique. Il a toujours paru penser que la satire était son talent premier, et la musique une sorte de bande son pour elle. Sa tonalité satirique allait de la plaisanterie enfantine jusqu'au sarcasme amer, et il tendait à être le meilleur dans ce domaine.

    •  

    • Sa victime désignée était l'hypocrisie, et ses manifestations dans la société. Ses cibles naturelles furent les télévangélistes, les corporations, les politiciens, mais aussi les gens ordinaires, qu'ils soient

      « dancing fools » (crétins qui dansent), « catholic girls » (filles catholiques) ou « jewish princesses » (princesses juives). Il n'avait pas de pitié pour la race humaine et mettait à jour ses vices et perversions. Il riait de pratiquement chaque race, personne, profession, hobby, habitude, travail, idéologie, religion etc sur la planète. La plupart de son répertoire est « politique », mais sans être réellement militant. Zappa n'était pas un protestataire ou un activiste. Il était simplement un homme qui utilisait son cerveau. Il apparut que, dans un accident bizarre propre à la nature, que Zappa le génie satirique partageait le même cerveau que Zappa le génie de la musique. Zappa démarra avec trois chefs d'oeuvre qui étaient des découpages de styles populaires déstructurés:mothers-of-invention-freak-out.jpg le concept album Freak Out (1966), l'opérette rock Absolutely Free et le collage anarchique de Original_We-re_Only_in_It_for_the_Money_front_cover.jpg We're Only In It For The Money (1967). frank-zappa_lumpy-gravy_f.jpgZappa devient orchestral avec Lumpy Gravy (1968) puis minutieux avec  
      les six King Kong variations surUncle Meat (1969) et avec les 19-minute de Music For Electric Violin And Low Budget Orchestra, sur le King Kong de Jean-Luc Ponty(1970). Zappa prouva qu'il était aussi à l'aise pour jouer des thèmes mélodiques avec un jazz band, sur Hot Rats (1969)1-008-008733-Burnt-Weeny-Sandwich.jpg et aussi Burnt Weeny Sandwich (1970), qui comprenait les 22-minute Little House I Used to Live In, que pour déconstruire un free jazz spasmodique avec le chef d'oeuvre dadaiste Weasels Ripped My Flesh (1970). Son auto indulgence n'avait pas de limite, mais Waka/Jawaka (1972), Grand Wazoo (1973) et Orchestral Favourites (1979) montrèrent un équilibre magique entre ses tendances pop, jazz et classiques. Une veine plus légère, bien résumée par Roxy And Elsewhere (1974), a toujours coexistée avec ses ambitions classiques, comme le Zappa (1983) dirigé par Kent Nagano et sur Perfect Stranger (1984) dirigé par Pierre Boulez , ainsi qu'avec son discours jazz, immortalisé par Jazz From Hell (1986).

    • En ce qui me concerne j'étais(et suis toujours) un fan de Frank Zappa et j'ai eu la chance de le voir deux fois en concert, la première fois au Théatre antique d'Orange pour un magnifique show avec un Zappa en grande forme en Monsieur Loyal mâtiné d'Auguste Imperator et une autre fois à Frejus pour un show très axé sur la guitare et beaucoup plus hermétique qui ne m'avait pas emballé du tout.



    • Pour tout savoir ou en tout cas beaucoup plus de choses qu'avec ce petit article allez sur ce magnifique site link

  • Et toujours Pilogue live le samedi 24 avril à l'hotel de la musique à marseille. le lien myspace se trouve dans la rubrique liens (ah! ben çà c'est pratique alors!) colonne de doite sur le blog. Il faudra absolument réserver. Vous pouvez le faire en commentant cet article ou sur le myspace.
Partager cet article
Repost0
22 février 2010 1 22 /02 /février /2010 00:00

free-air-guitar-sign-please-take-one-963-rock-radi1.jpg

Prenez votre air guitar gratuite et attaquez ces news.

Au programme encore une fille qui fait du blues, quelques conseils pour le travail de l'impro issus d'une traduction faite par mes soins de Jaemey Aebersold saxophoniste et prof de jazz, editeur de nombreux ouvrages, des news pour le retour de Pilogue et c'est tout parce que d'abord j'ai le rhume et je suis fatigé et toc!


 

Tia.jpg

                                                                        Tia and The Patient Wolves

Tia, originaire de Clermont-Ferrand est une jeune guitariste chanteuse. Elle est depuis 2002 à la tête de son groupe Blues/Chicago Blues "Tia and the patient wolves"qui aujourd'hui a donné environ 500 concerts partout en France. Ensemble ils ont remporté le 3ème prix d'un tremplin international blues en Pologne (2003), se sont produits aux festivals : Salaise sur Sanne (38), Grésivaudan Blues Festival (38), Saint Chamont blues night (42), Mezel Blues (63), Pamparina (63), Cahors Blues Festival (46), Cognac Blues Passion (16) Nuit du Blues à Tremblay (93), Seven nights to the Blues (59), Kwadendamme Blues Festival (Hollande) etc....ont partagé l'affiche avec Beverly Jo Scott (2004), Chicago Blues Festival 2005 (Jimmy Johnson, Eddy King, Mary Lane, Chico Bank), Mike Sanchez (2006), BB and the blue shacks (2005), Darrell Nulish etc...ont tourné pour accompagner   le chanteur harmoniciste belge,BigDave.

 



c'est pas du son de guitare roots çà?

 




Informations précieuses sur le jazz

Jaemey Aebersold


Les ingrédients de base en musique sont les gammes, les accords, la mélodie, le rythme, et l'harmonie. Le but de l'éducation en jazz est de vous donner les bases dont vous avez besoin pour apprendre à jouer du jazz ou à improviser. Le musicien de jazz est un compositeur instantané! Les mélodies qui viennent de son instrument sont élaborées dans son esprit juste avant qu'il les joue.

La différence entre l'improvisateur et le compositeur conventionnel est la suivante: le jazzman n'a pas de gomme pour instantanément corriger ses erreurs. Il travaille longtemps et durement pour faire de son corps et de son esprit un véhicule approprié à l'exécution des idées formulées par son cerveau.

Le but de chaque musicien de jazz est de jouer sur son instrument (ou de chanter) ce qu'il entend en lui.

funny_jazz.jpg

 

Pratiquer des gammes, des accords(arpégés), des exercices dans toutes les clefs nous donnera plus de facilités pour libérer les idées pour l'instant enfermées dans notre tête.

Dès que possible, essayez de jouer ce que vous entendez mentalement. En d'autres mots, pensez une courte phrase ou chantez là puis jouez exactement cette hauteur et ce rythme sur votre instrument. C'est ce que font les musiciens de jazz quand ils improvisent.


Jouer demande de la discipline. Il est bon d'établir un rituel de pratique quotidienne.L'improvisation devrait être une partie de cette pratique journalière. Jouez tout ce qui vous passe par la tête. Cà peut être un air entendu à la télévision, à la radio, ou simplement de petites mélodies que vous vous chantez à vous-même. C'est aussi une forme d'ear training; vous entraînez votre oreille interne à diriger vos doigts vers les notes entendues, immédiatement. Graduellement entraînez vos oreilles à réellement entendre la musique et tous les éléments qui font le produit fini. Ecoutez attentivement quiconque joue du jazz ou improvise. Vous pouvez apprendre beaucoup des concerts ou des disques.

 

La vieille idée reçue qui dit « On l'a ou on ne l'a pas » est vraiment un mythe basé sur l'ignorance ou l'incapacité (ou la mauvaise volonté) de ceux qui savent jouer de partager ce qu'ils font oralement avec ceux qui pensent qu'ils ne peuvent pas apprendre.

image-chat5-jazz.jpg                         C'est du chat-rabia cette partoche!



L'esprit est à l'origine de toutes les pensées musicales. La bouche (par le chant) habituellement peut approcher les hauteurs, rythmes, et nuances qu'entend l'esprit mieux que de véritables instruments(sax,trompette etc.) ne peuvent le faire. Puisque l'instrument que nous avons choisi nécessite un apprentissage, il est le dernier à pouvoir reproduire les pensées musicales de notre esprit. Il paraît donc évident que la personne qui est la plus équipée techniquement pourra s'approcher plus près avec son instrument de ses pensées musicales.

Une des raisons pour laquelle les grands du jazz sonnent différemment de vous c'est qu'ils ont tant de sonorités (gammes, accords, plans, idées) à leur disposition.

« Le jazz c'est la liberté » a dit Thelonious Monk. Trop souvent nous refusons de saisir une opportunité qui nous permettrait de nourrir et de développer notre expressivité musicale. Ecouter les grands du jazz est une source d'inspiration et de récompenses. Gardez ceci à l'esprit: pratiquer des exercices, des phrases, des plans, des gammes, des accords doit vous apporter plus de créativité, pas de l'ennui.

Vous remplacez jazz par blues et hop le tour est joué...

Cet article doit surtout vous rappeler l'importance du travail, j'adore la dernière phrase, si çà vous ennuie de travailler des gammes c'est que vous n'en saisissez pas l'utilité et le rôle.

 

Donc retour de Pilogue le Samedi 24 avril à l'hotel de la Musique, il sera nécessaire de réserver, vous pourrez m'écrire en répnse à ce blog ou sur mon myspace sur lequel j'ai mis 3 titres en acoustique link

A bientôt

 


Partager cet article
Repost0
8 février 2010 1 08 /02 /février /2010 00:00
jennifer_janesko_2.jpg
Cette jolie guitare est customisée par Gz guitars avec l'artiste Jennifer Janesko. Toutes les guitares ici link et le site de l'artiste là link

Au programme de cette semaine, compte rendu du concert de Marko Balland au Paradox,  une découverte, The Boogiematics et des news de Pilogue à la fin.

Jeudi soir, donc, nous fûmes trois blogueurs plus la famille du batteur à assister au bon concert de Marko Balland au Paradox. D'accord il pleuvait et il y avait travail le lendemain mais quand même!

J'ai vu (et écouté) un artiste très talentueux, soutenu par un groupe efficace et nerveux, qui a déroulé un univers de compos très rock teintées de blues avec une belle énergie.
L'essentiel du concert fut la présentation de son nouvel album Mille et un réveils disponible à l'achat en ligne sur la plupart des sites (le myspace de Marko est sur mon article précédent) et dont je vous mets un titre ici pour les plus fainéants d'entre vous.


Les influences de cet artiste Marseillais sont Sonny Terry, Little Walter, Mark Ford (frangin de Robben) pour l'harmo et Hendrix pour les guitares.
Au niveau de la voix et ses sonorités frenchies, je citerai Noir Désir et Axel Bauer (qui n'a pas fait que Cargo de nuit, bande de béotiens!) mais bien sûr çà n'engage que moi...
La rythmique à mon avis a mieux connu Dave Navarro que Brownie McGhee ce qui donne un son à mi-chemin de Rage Against et de Mister Burnside ou Jon Spencer.
Le résultat est un univers personnel qui reste dans les cages à miel bien après le concert.
Tachez de vous rattrapper lors d'un prochain concert de Marko...



 




boogiematics.jpg


Une découverte comme vous en avez l'habitude sur ce blog, The Boogiematics, groupe à géométrie variable (3,4 ou 5 musiciens selon les formules) est de Basse Normandie et nous propose un répertoire qui nous ramène aux sources du blues.

Leur chanteuse Agathe Sahraoui bien loin du style ampoulé et précieux présenté par de nombreuses interprètes s'essayant au blues, joue la carte de l'authenticité et du dépouillement avec ne vous y trompez pas, un gros gros travail derrière.

Voyez plutôt la vidéo puis écoutez sur leur myspace leurs titres enregistrés à la maison, c'est super;

 

 



Leur site myspace link
Bon ils ne sont pas dans la région pour l'instant mais j'essaierai de vous tenir au courant s'ils nous rendaient visite.

En ce qui concerne ma petite personne, Pilogue devrait faire son retour en live avec ses nouveaux musiciens fin avril, je vous tiendrais au courant et j'essaierai prochainement de mettre d'autres titres sur le mispasse.

Bises à tous

 

 

Partager cet article
Repost0
2 janvier 2010 6 02 /01 /janvier /2010 00:00
  •  
  • TABLEAU-BLUES-MAN.jpg
  • Bonne Année les blueseux et blueseuses et les guitaréros et guitarérotes. Vous aurez noté comme un relâchement dans la dynamique du blog, sans doute une bulle coincée quelque part à cause des fêtes...
  • D'autres oeuvres de cet artiste peintre ici (c'est un peu kitsch ) link
    • Cotton B ptt
    • J'ai quand même déniché pour vous un groupe frenchie très sympa, les Cotton Belly's. Allez donc sur leur myspace
    • link
  • Suite du folk-rock avec un article sur Tim Buckley, le papa de Jeff
    •  

      Tim Buckley synthetisa un nouveau genre de musique en fusionnant le folk, le blues, le jazz, le rock psychédélique et la musique de chambre. Très peu de musiciens de rock ont atteint l'intensité et le lyrisme de son oeuvre. Les chansons de Buckley étaient des voyages à travers l'esprit du chanteur. Buckley était d'ailleurs plus intéressé par le reflet des émotions de l'âme que par le travail de mélodiste. Une chanson de Buckley est un courant de conscience (hare hare krishna). Buckley changea l'idée même de ce que devait être une chanson folk ou rock. Tim Buckley s'énorgueillisait d'une des voix les plus originales, une combinaison d'influences africaines, de ronronnement Tibétain, de scat jazz et de lamentation acid-rock, une combinaison qui établissait un nouveau standard pour les futurs vocalistes. Il transforma la voix en un instrument de l'orchestre, pas simplement un véhicule pour les mots.Si Goodbye And Hello (1967) était simplement une version appauvrie de Blonde on Blonde de Dylan, les six longues compositions de tim buckley happy sadHappy Sad (1968), enregistrées par un combo qui était au folk-rock l'équivalent du Modern Jazz Quartet forgèrent un style éthéré de folk-jazz qui n'avait pas de précédents (à part, peut-être, Fred Neil). Après le plus conventionnel Blue Afternoon (1969), Buckley développa ses intuitions jusqu'à la conclusion logique deBuckley lorca Lorca (1970), un des plus grands chefs d'oeuvre du rock de tous les temps. Ici la musique n'est plus de ce monde, elle entre

    • dans une dimension onirique et métaphysique. Buckley chante comme dans un coma (?). Les mélodies apparaissent et disparaissent dans une atmosphère de suspense lugubre. 
    • Starsailor (1970) est peut-être son album formellement le plus parfait.



A bientôt et bises à tous
Partager cet article
Repost0
21 décembre 2009 1 21 /12 /décembre /2009 00:00
funny-christmas-card-3.jpg

Il semblerait que le Père Noël ait eu un petit problème...

MALTED-MILK-BLUES-BAND-w1.jpg
Malted Milk est un super groupe de soul-blues Nantais, ridiculement méconnu au regard de leur qualité musicale.
Ils ont un nouvel album à sortir début 2010 dont vous pouvez écouter deux titres sur leur myspace
link

Ils ont aussi des vidéos 




Une annonce de concert à venir, le Dimanche 17 janvier Thérèse Themlin "unplugged"
Therese-flyer.jpg
Plus d'infos ici link

 Voilà voilà, je vous souhaite de bonnes fêtes et je vous retrouve la semaine prochaine, bises à tous.


Partager cet article
Repost0
16 novembre 2009 1 16 /11 /novembre /2009 00:00





Un article éclectique (à répéter très vite plusieurs fois) avec au menu du flamenco (déclenchez vite le lecteur), du blues, des backing tracks, une salle de concert du 04 dynamique et gérée par un pote (Bruno Levy) et enfin le premier article d'une série que j'espère longue sur le blues d'ici (de France, pas de Marseille 12éme, il faut voir plus large les gars!), aujourd'hui Lenny Lafargue.
Tout d'abord un site à visiter absolument si vous êtes amateur (trice) d'alegrias, duende, cante, baile y mas si afinidades....

link  flamenco

Et hop une vidéo pour vous dégoûter de la guitare et des mains pleines de doigts, Senor Sanlucar et son frère



Voici maintenant un lien pour écouter une radio 100% blues

link  

Tout plein de pbacks de bonne qualité ici  link  

Si vous passez dans le 04 il faut aller là  link   pour voir des concerts, programme éclectique, accueil sympa et soutien aux artistes régionaux, tout un credo...


Et donc maintenant Lenny Lafargue, un bluesman AOC du Bordelais

link  vers son myspace

Dernière minute
Les soirées cabaret reviennent au Moulin Saint Claude, avec ce samedi 21 novembre, une voix chaude venue des Etats-Unis, qui interpretera en quartet, de grandes chanson de jazz, avec quelques surprises "Frenchies". Il s'agit de Lizzie Gayle, allez voir son Myspace
link
accompagnée dans un répertoire jazzy par le G.Briaval Trio avec à la contrebasse notre pote et néanmoins musicien Olivier Bouisse(sonorisateur émérite et dévoué du concert Kajdan cet été) dont voici une magnifique photo de quand il était fan de Frédéric Begbeider

 
 Entrée 10 euros, réservations conseillées au 06.70.18.64.72
 

Bon ben çà sera tout pour aujourd'hui, bises à tous et à bientôt
Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Pilogue Blues
  • : Histoire du Blues, cours guitare,concerts,
  • Contact

Recherche

Pages